Symposium de mise en parallèle des droits pénaux guinéen et français

A la demande du Ministre de la Justice Mamadou Lamine Fofana le service de coopération et d’action culturelle a organisé à l’Hôtel Kaloum (Conakry) du 3 au 7 février 2020 un symposium de « mise en parallèle des droits pénaux guinéen et français », animé par mesdames Béatrice Lapérou, Maître de conférences à l’université de Bourgogne Franche Comté et Elisabeth Philiponet, Conseillère à la Cour d’Appel de Dijon.

JPEG

Ce symposium avait pour objectif de préparer les vingt magistrats guinéens présélectionnés pour siéger au procès du massacre du stade du 28 septembre 2009. Huit d’entre eux suivront en avril une formation spécifique dispensée par l’École Nationale de la Magistrature de Paris sur la gestion des procès complexes. Les autorités guinéennes ont récemment confirmé la tenue du procès à Conakry en juin 2020.

La sollicitation de l’expertise française par le Ministre de la Justice est d’autant plus importante qu’elle fait suite à plus de dix ans d’attente des victimes, de leurs familles, des associations de défense des droits de l’Homme et de l’ensemble de la communauté internationale pour que justice soit faite.

Dernière modification : 24/02/2020

Haut de page