Situation en Guinée : déclaration du ministre des Affaires étrangères et européennes

Déclaration de Bernard Kouchner

(Paris, 13 septembre 2010)

Les derniers événements survenus en Guinée ont montré qu’à l’approche du deuxième tour de scrutin, le processus électoral est plus que jamais soumis à des tensions et des violences inacceptables dans une compétition électorale.
J’ai donc téléphoné aux deux candidats au second tour de l’élection présidentielle. Je les ai appelés à l’apaisement et au respect de la lettre et de l’esprit du Protocole de Ouagadougou qu’ils ont signé, en présence du président Compaoré, le 3 septembre dernier.
Cellou Dalein Diallo et Alpha Condé m’ont réitéré leur détermination à honorer le Protocole de Ouagadougou, à appeler leurs sympathisants au calme et à accepter le résultat des urnes.
La France demeure avec les autres partenaires de la Guinée déterminée à tout mettre en œuvre pour aider les Guinéens à faire aboutir ce processus historique./.

Dernière modification : 24/12/2010

Haut de page