Remise de 5 Ponts de Secours offerts par le CNPS.

Une cérémonie organisée à l’initiative de M. Moustapha Naïté, ministre des Travaux Publics, a eu lieu vendredi 18 janvier au Terminal du port de Conakry, à l’occasion de la réception de 5 ponts de secours offerts par le Centre National des Ponts de Secours, en réponse à la demande du gouvernement guinéen.

Invité d’honneur à cette cérémonie, l’Ambassadeur de France était accompagné de la Directrice adjointe de l’Agence Française de Développement. De son côté, le gouvernement guinéen était représenté par le ministre des Travaux Publics, Moustapha Naïté, le ministre en charge des investissements et du partenariat public-privé, Gabriel Curtis, la Directrice générale du port autonome et la Directrice de Conakry Terminal. M. Pont, Directeur du CNPS, M. Tranchepain, représentant de Bolloré et M. Roubion représentant de la société Leduc, assistaient également à la cérémonie.

Au cours de son allocution, l’Ambassadeur de France a rappelé que la France, à travers le CNPS, avait une nouvelle fois répondu à la demande urgente de ponts de la Guinée. Pour mémoire, le CNPS était déjà intervenu en Guinée à deux reprises dans le passé :

  • En 2012 : 4 ponts de secours avaient été offerts par le CNPS et un ingénieur guinéen avait été formé à Paris aux frais du CNPS ;
  • En 2015 : 2 agents du CNPS étaient venus monter 2 des 4 ponts offerts :
    - A Kankan, en partenariat avec GUITER ;
    - Dans la forêt Sud de Kankan, en partenariat avec SOGEA.

Conscient du degré de priorité que représente la construction/réhabilitation de ponts en Guinée, la France s’était montrée particulièrement réactive à la demande du Ministre des TP à l’été 2018. Seulement quelques mois après la demande du Ministre, la Guinée a reçu 5 ponts de secours de 30mètres chacun.

Par ailleurs, l’Ambassadeur de France a également déclaré que, de manière générale, la France a accompagné, accompagne et continuera d’accompagner la Guinée dans le développement de ses ouvrages de franchissement qui constitue une priorité du Président de la République. A ce titre il a évoqué :

  • La mission du CNPS qui s’achevait le jour même, sur financement et pour le compte de l’AFD, destinée au repérage des chantiers prioritaires en Guinée pour la construction de grands ouvrages de franchissement.
  • Sur la base du rapport de cette mission, l’AFD financera des grands ouvrages de franchissement via des prêts concessionnels pour un montant total de 20 à 40M€ ;
  • Le projet mené par les sociétés LEDUC (fondations)-SOGEA (voirie)-IOA(tabliers) pour la construction de 2 ponts à Djiassa et Tanéné :
    - Djiassa  : entre Kankan et N’zérékoré, où le pont doit être complètement remis en état ;
    - Tanéné : les « 4 ponts » sur la route de la bauxite menacent de s’effondrer. Avec un contournement au Nord, le nouveau pont, de 150m, sécurisera cette route.
  • La prospection en cours dans le même domaine de la société MATIERE.

Dernière modification : 18/01/2019

Haut de page