Ministère de la Justice : renforcement des capacités

M. l’Ambassadeur de France en Guinée et en Sierra Léone, Bertrand Cochery, a ouvert ce lundi 30 novembre un atelier consacré au renforcement des capacités de la chaîne pénale et à la normalisation des actes de procédures instruction/parquet, aux côtés de M. le Ministre d’État chargé de la Justice, garde des Sceaux, Cheick Sako, et de Mme Sophie Thuillier, expert technique internationale affectée au ministère de la Justice.

JPEG

Cet atelier de trois jours, qui regroupe 45 participants (magistrats du siège et du parquet et greffiers venus de toute la Guinée), entre dans le cadre du soutien que la coopération française apporte au Ministère de la Justice, pour la mise en œuvre d’un programme de réforme.

JPEG

M. l’Ambassadeur a souligné que l’objectif de la coopération française dans le domaine de la Justice est de permettre à la Guinée de lutter pleinement contre l’impunité, qui entrave la refondation de la République et de l’État de droit. Il a rappelé que cette coopération s’inscrit également dans un cadre multilatéral, avec le programme d’appui à la réforme de la justice (PARJU) de l’Union Européenne.

M. l’Ambassadeur a procédé à la remise de matériels informatiques et de photocopieurs destinés aux cabinets d’instructions, parquets et greffiers correctionnels des juridictions de Conakry et de la Basse-Côte
JPEG

Les actions engagées au cours de l’année 2015 pour soutenir le secteur de la Justice représentent un montant global de 213 800 euros, soit environ 1 817 300 000 francs guinéens.

Dernière modification : 02/12/2015

Haut de page