Message à la communauté française (18/05/2008)

Les autorités guinéennes procèdent à un recensement des étrangers présents sur le territoire guinéen. L’objectif est d’instaurer une carte de séjour des étrangers et de contrôler les flux migratoires. Les opérations sont conduites par des fonctionnaires de police munis d’ordres de mission et de badges.

Afin d’éviter toute difficulté qui pourrait survenir lors de cette opération de recensement, l’ambassade invite les ressortissants de la communauté française à vérifier la validité de leur visa et/ou de leur titre de séjour.

Le coût de la carte de séjour (valable pour 1 an) pour les étrangers résidents non-africains est d’un montant de 700.000 GNF, fixé par décret du Président de la République en date du 20 avril 2005.

Le coût de la carte de séjour est de 300.000 GNF pour les étrangers africains résidents, et de 30.000 GNF pour les étrangers africains ressortissants de la CEDEAO.

Pour les étrangers soumis à l’obligation de visa, le montant des droits de timbres pour un visa de long séjour est de 400.000 GNF./.

Dernière modification : 14/09/2012

Haut de page