Lettres de créance -Allocution de Jean GRAEBLING, ambassadeur de France en Guinée

BMP - 23 ko


AMBASSADE DE FRANCE EN GUINEE ET EN SIERRA LEONE

Allocution de Son Excellence Jean GRAEBLING, ambassadeur de France à l’occasion de la remise de ses lettres de créance à Son Excellence le général de brigade Sékouba KONATE président de la transition, président de la République par intérim.

(26 mars 2010)

S.E. Jean GRAEBLING a été reçu le vendredi 26 mars au Palais de Sékoutouréya par S.E. le général de brigade Sékouba KONATE, président de la transition, président de la république par intérim, auquel il a remis les lettres de créance l’accréditant auprès des autorités guinéennes comme ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la France en Guinée. A l’occasion de cette importante cérémonie, S.E. Jean GRAEBLING a prononcé l’allocution suivante :

« Excellence, Monsieur le Président de la transition, Président de la République par intérim, mon Général,

C’est avec un sentiment de très grand plaisir que je viens remettre à Votre Excellence les Lettres par lesquelles M. Nicolas Sarkozy, Président de la République française, m’accrédite auprès d’Elle.

C’est également avec un sentiment de grande fierté que je m’adresse à vous, mesurant l’honneur et la responsabilité qui m’échoient de représenter mon pays auprès de la République de Guinée en ce moment précis de son histoire. Je suis fier de pouvoir accompagner la Guinée dans la transition politique dans laquelle elle s’est engagée, en grande partie grâce à vous.

Nos deux pays possèdent des relations fortes, j’ai confiance dans le dialogue renouvelé qui s’est installé entre la France et la Guinée et je crois en votre détermination à aller de l’avant, dans l’intérêt de la Guinée et pour les Guinéens.

Excellence,

La France a hautement apprécié votre engagement personnel et sur tous les fronts, pour ramener la sérénité en Guinée, pour lutter contre l’impunité et pour ancrer définitivement votre pays vers l’élection présidentielle, dont vous avez fixé la date.

La Guinée se retrouve aujourd’hui face à de très nombreux défis, qui nécessitent un vrai engagement collectif.

Il est important que, grâce à cet effort de tous, que vous avez su mobiliser, les notions d’Etat de droit et de démocratie sortent de leur état d’idéaux pour devenir réalité.

La France a confiance en votre action, elle a confiance dans la Guinée, elle a affirmé haut et fort son engagement à vos côtés et aux côtés de tout ceux qui, avec vous, travaillent à l’instauration de la démocratie en Guinée.

Excellence,

Les pays sont là, avec leur histoire, mais les hommes sont tout aussi présents, et parfois même plus. Laissez-moi vous dire, combien j’apprécie les relations d’amitié que j’ai pu nouer avec quelques-uns de vos ministres et avec vos concitoyens guinéens en général depuis mon arrivée. Je serai présent, autant que vous le souhaiterez, pour accompagner la marche de la Guinée.

Je vous remercie »./.

Dernière modification : 29/08/2011

Haut de page