La Protection Civile prépare l’après-Ebola avec l’appui de la coopération française

Du 6 au 13 septembre 2015, un détachement de 5 sapeurs-sauveteurs de l’Unité d’intervention et d’instruction de la Sécurité civile n°1 (UIISC 1, Nogent-le-Rotrou) a formé à Kafiliya (140 km de Conakry) 100 agents des Unités de Protection civile guinéens à la prise en charge et au transport de personnes souffrant de maladie contagieuse.

Cette mission s’inscrivait dans le cadre du projet PREPARE, financé par l’Union européenne et appuyé par la France, qui consiste à installer dans chacune des huit régions administratives de Guinée, y compris Conakry, une équipe régionale d’alerte et de riposte aux épidémies (ERARE). Il s’agit de mettre en place une détection précoce du développement de maladies à caractère infectieux avant qu’elles n’atteignent un seuil épidémique. En appui de ce projet, la Direction Générale de la Protection Civile de Guinée a donc décidé, avec l’aide de la Coopération française, de mettre en place 8 équipes de 10 hommes disposant chacune d’un véhicule, afin de pouvoir aller chercher rapidement sur n’importe quel point du territoire toute personne manifestant les symptôme d’une maladie contagieuse et de les acheminer vers une structure de santé.

JPEG

16 conducteurs avaient déjà été formés début septembre par des spécialistes de la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris à l’utilisation des camions qui serviront au transport des malades. Ils avaient rejoint le reste des agents des Unités de protection civiles guinéennes (UPC) qui viennent d’être formés à la prise en charge d’un patient contagieux par les spécialistes de l’UIISC 1.

JPEG

Cette mission s’inscrit dans la préparation de l’après-Ébola (bien que l’épidémie soit toujours présente en Guinée), afin que le pays puisse disposer des moyens de réagir rapidement en cas de développement d’une épidémie quelle qu’elle soit.
Elle est financée par la Task Force Ébola du Ministère des affaires étrangères et du développement international et mise en œuvre financièrement par Expertise France.
L’UIISC 1 est particulièrement impliquée dans ce projet car c’est déjà elle qui avait assuré la formation des 200 hommes des UPC en octobre-décembre 2014 et procédé au lancement du projet PREPARE au premier semestre 2015.

Dernière modification : 15/09/2015

Haut de page