La France intensifie son appui aux médias guinéens

BMP - 23 ko

AMBASSADE DE FRANCE EN GUINEE ET EN SIERRA LEONE

La France intensifie son appui aux médias guinéens dans le cadre du processus électoral

(11 juin 2010)

Signé en avril 2009, entre les autorités guinéenne et française, le projet d’« Appui à la professionnalisation et à la structuration du secteur des médias en Guinée » est doté d’un budget de 1,2 M€ (soit environ 9,72 milliards de francs guinéens).

Ce programme de coopération, aujourd’hui relancé, est particulièrement important dans le cadre de la transition en cours puisque, on le sait, le rôle des médias, publics et privés, est fondamental pour le bon déroulement des processus électoraux.

Ainsi, le 28 mai dernier, un groupe électrogène de 83 kVA a été inauguré par l’Institut supérieur de l’information et de la communication (ISIC) de Kountia, qui forme de nombreux journalistes guinéens. Cette opération d’un coût de 24 000 € (soit environ 194,4 millions de francs guinéens), a été financée par le projet. Elle donne désormais à l’ISIC l’autonomie énergétique nécessaire à un enseignement technique (radio, télévision, mise en page par ordinateur, Internet) de qualité. Par ailleurs, elle s’accompagne d’un appui régulier à la médiathèque de l’institut, par la dotation d’une centaine d’ouvrages de référence sur le journalisme et la communication.

Ce 11 juin 2010, l’Ambassadeur de France, S.E.M. Jean Graebling, a procédé à l’ouverture de la Maison de la Presse de Guinée. Ce projet, porté par les principales associations guinéennes de journalistes et de médias (AGEPI, URTELGUI, AGUIPEL), a trouvé tout le soutien de l’Ambassade de France qui lui fournit un appui essentiel : rénovation des locaux, équipements bureautiques, fonctionnement courant, abonnement à internet notamment.

La Maison de la Presse se veut le lieu de rassemblement, de réunions, de formation, d’échanges d’informations et d’expériences de tous les journalistes guinéens et étrangers à Conakry.

Dans le contexte du processus électoral en cours, ce projet trouve une justification renforcée : la Maison de la Presse de Guinée se fixe pour objectif immédiat de faciliter le travail des journalistes guinéens dans leur couverture des campagnes électorales et des prochains scrutins présidentiel et législatif. Grâce à son infrastructure immobilière et à ses équipements professionnels, la Maison de la Presse est appelée à jouer le rôle d’interface entre les médias guinéens et toutes les institutions, nationales et internationales, impliquées dans l’organisation et le suivi des élections.

En accueillant en permanence les points de presse de ces institutions et organismes, la Maison de la Presse de Guinée pourra fonctionner comme un véritable « Centre de presse électoral ». Ainsi, elle permettra d’intensifier la circulation de l’information entre ces institutions et les médias, et d’offrir aux citoyens guinéens une information plus fiable et professionnelle.

Aux lendemains des scrutins, la Maison de la Presse remettra au premier rang de ses activités la formation permanente des journalistes guinéens, tout en conservant en permanence cette fonction de lieu de réunions, de conférences et de débats professionnels.

L’Ambassade France se félicite de ces réalisations concrètes de la coopération franco-guinéenne, et adresse tous ses encouragements à ses partenaires guinéens pour qu’ils tirent le meilleur profit de ces nouveaux équipements mis à leur disposition./.

Dernière modification : 29/08/2011

Haut de page