Journée du volontariat français

La cinquième édition guinéenne de la Journée du Volontariat français s’est déroulée le 5 octobre 2018, au Centre culturel franco-guinéen de Conakry devant un public très nombreux.

JPEG

Cette journée a pour ambition :
-  de promouvoir et valoriser l’engagement solidaire,
-  de fédérer les acteurs du volontariat,
-  d’informer et orienter les personnes et les structures (ONG, collectivités locales, institutions publiques ou privées) intéressées par le volontariat,
-  de valoriser l’action des volontaires sur le terrain,
-  et de créer un lieu de rencontre et d’échanges entre les différents acteurs du volontariat et bien entendu entre les volontaires eux-mêmes.

Le volontariat français dans le monde, c’est plus de 55 pays où France Volontaires est représenté et plus de 15.000 volontaires par an qui remplissent des missions de développement. En Guinée, France Volontaires a succédé à l’Association française des volontaires du progrès, l’AFVP, qui depuis 1963 a envoyé plus de 500 volontaires en mission. La Guinée a ainsi vu passer des générations de volontaires aux profils très variés et sur des programmes de coopération multiples allant du développement urbain, à la santé et passant par l’appui aux organisation de la société civile guinéenne.

Aujourd’hui 70 volontaires français de tout statut (sauf VIE) interviennent ou sont intervenus dans l’appui à l’insertion professionnelle des personnes handicapées, la santé, l’hydraulique, le génie civil, la comptabilité et la gestion, la santé, l’agriculture, l’éducation ou encore la gestion de projets.

Les principales structures d’accueil des volontaires sont : le dispensaire Saint Gabriel de Matoto, le centre Konkouré de Mamou, la commune de Boffa, le Centre de conservation des chimpanzés, le diocèse de N’zérékoré, le collège Saint-Gabriel de Katacodi, l’université catholique d’Afrique de l’ouest, l’Archevêché de Conakry, FITIMA, l’association Citoyens des Rues, le RAJUGUI, le REGUIMAJEC, l’hôpital régional de Labé, COGINTA, le CAJAC de Lélouma, le monastère Sainte Croix de Friguiabé, le Collège Sainte Marie de Dixxin, ECODEV de Lané, Terrafik Guinée, ainsi que les ONG françaises OPALS, le Partenariat, le WCF, Charente Maritime Coopération, Guinée, Guinée Solidarité Provence, le Relais et Entrepreneurs du Monde.

Les principales structures d’envoi sont : la Délégation catholique pour la coopération, le CEFODE, la FIDESCO, la Guilde, le Service de coopération au développement et le Service civique, Terrafrik France, AGIR, le GRET, la Wild Chimpanzee Foundation, Electriciens sans frontières Alsace, le CHU de Strasbourg, Entrepreneur du Monde, les Franca, Cool’eurs du Monde et France Volontaires.

JPEG

JPEG

Dernière modification : 08/10/2018

Haut de page