Inauguration de l’exposition « Lire sur son Smartphone » au Musée national Sandervalia, vendredi 14 juillet, en présence du ministre de la Culture

JPEG

L’ambassade de France et le Ministère guinéen de la Culture accompagnent la création d’une exposition interactive sur la culture numérique et le livre numérique, confectionnée et animée par le Club littéraire du centre culturel franco-guinéen. L’exposition est mobile et sera accueilli de juillet 2017 à décembre 2017 dans les cinq communes de Conakry puis en province pendant le mandat de Conakry capitale mondiale du livre. Les lieux d’accueil de l’exposition seront :
- le Centre culturel franco-guinéen en prévision du nouvel espace dédié aux technologies numériques ;
- Le Musée national Sandervalia ;
- L’exposition sera remise au terme de l’itinérance en province (en partenariat avec la Fondation Orange) au Ministère de la Culture.

JPEG

JPEG

Contenu de l’exposition.
- Le livre numérique va-t-il tuer le livre papier ? Peut-on lire sur un téléphone ? Comment utiliser les bibliothèques numériques ? Quelles nouvelles pratiques de lecture et d’écriture apparaissent avec le numérique ? L’exposition entend lever bien des préjugés sur ces questions, l’objectif étant d’abord de promouvoir la culture et la lecture sous toutes ses formes.
- L’exposition est aussi l’occasion de faire davantage connaître une ressource en ligne développée par l’Institut français de Paris et déclinée dans une version guinéenne depuis 2015 : la bibliothèque numérique Culturethèque, la plus grande du monde francophone.
- Un consultant de la BNF a assuré des animations pendant la neuvième édition des 72h du salon du livre Samedi 24 – Dimanche 25 – lundi 26 avril 2017. Un conservateur national en chef de la BNF viendra en novembre 2016 pour suivre la politique du livre numérique et du livre jeunesse en Guinée.

JPEG

Présentation de l’outil Culturethèque.
Portail culturel accessible depuis la Guinée, comprenant des ressources téléchargeables, consultables en ligne et dont les droits sont achetés par l’Institut français de Paris : 70 000 documents proposés. L’intérêt que présente cette interface tient : 1. au caractère légal du téléchargement et de la consultation ; 2. au prix de l’abonnement : 25 000 FG pour les étudiant et lycéens, 15 000 FG pour les enfants et collégiens pour une année ; 3. La sélection des livres et autres produits est de première qualité ; 4. Le contenu met en avant l’actualité et la diversité culturelle du monde francophone ; 5. L’interface possède un moteur de recherche très puissant et les applis de lecture (livres, magazines, BD) sont directement intégrées à l’interface.

L’objectif des animations relatives à Culturethèque est d’améliorer la visibilité de cette bibliothèque en Guinée et de faciliter la prise en main de l’application. L’abonnement des étudiants et collégiens est simplifié : une adresse email valide, un identifiant en minuscule sans espace. La règle du prêt est comparable au dispositif mis en place dans les bibliothèques papier : 1. Un délai de 21 jours pour lire, à raison de 2 livres simultanément ; 2. 5 livres par mois maximum, avec la possibilité de consulter le livre via une tablette, liseuse ou Smartphone.

Au cours de son allocution, M. Jean-Marc GROSGURIN a tenu à remercier le ministre de la Culture qui a bien voulu mettre le Musée national Sandervalia au service de cette belle idée, l’ambassadeur d’Allemagne qui souhaite participer à la diffusion de cette exposition en province, le Club littéraire d’avoir confectionné cette exposition, et Oscar Ben Bary d’avoir ajouté aux textes une belle touche d’humour.
Il a remercié également l’Institut français de Paris d’avoir mis à la disposition de la Guinée la plus grande bibliothèque numérique francophone, Culturethèque, de manière à pouvoir accéder aux livres payants pour un montant dérisoire de 25 000 FGN pour toute une année de consultation, et la Bibliothèque Nationale de France d’avoir envoyé en mission à Conakry deux conservateurs en chef dont un expert du livre numérique, chargé également d’appuyer une mission de soutien à l’aménagement d’un espace numérique à la Bibliothèque nationale de Guinée.
Enfin, il a salué le soutien de M. Sansy KABA dès le début du plaidoyer de la France en faveur du livre numérique et de donner aujourd’hui l’occasion de mettre en lumière, en ce jour du 14 juillet, une des actions de la France pour Conakry Capitale mondiale du Livre.

JPEG

JPEG

JPEG

Dernière modification : 17/07/2017

Haut de page