Fin de la campagne de déminage de Kindia

Le 31 mars, le Premier Ministre guinéen, Mamadi Youla, l’ambassadeur de France en Guinée, Bertrand Cochery, et l’ambassadeur délégué de l’Union européenne, Gerardus Gielen, ont présidé la clôture de la campagne de destruction des munitions et explosifs du champ de tir de la Première Région militaire, à Kindia, aux côtés des représentants des associations de victimes.

Réalisée en partenariat entre la France, la République de Guinée et l’Union européenne, l’opération s’est déroulée en deux phases : de mars à juin 2014 et de mars à avril 2016. Au total, elle a permis la destruction de plus de 600 tonnes de munitions laissées à l’abandon, qui représentaient une menace réelle pour la population de la zone de Kindia.

Cette opération a été co-financée par l’Union européenne (575.000 euros, soit 5,6 milliards de GNF) et la France (113.000 euros soit 1,1 milliard de GNF), avec une participation en matériels des forces de défense et de sécurité guinéennes, (200.000 euros soit 2 milliards de GNF).

Les opérations ont été effectuées par la Sécurité civile française et la Section de déminage des Forces armées guinéennes, avec l’appui des Unités de protection civile guinéenne.

En accord avec les autorités guinéennes, ce projet a été conduit dans l’esprit de la réconciliation nationale, le site abritant d’anciens lieux d’ensevelissement des victimes de la répression sous la Première République et des exécutions qui ont suivi la tentative du Coup d’Etat du Général Traoré, en 1985.

Désormais entièrement sécurisé, le site a été officiellement restitué aux autorités guinéennes.

PDF - 84.6 ko
Discours de M. l’ambassadeur à Kindia le 31 mars 2016
(PDF - 84.6 ko)
JPEG - 442.2 ko
La délégation officielle conduite par le Premier Ministre Youla
JPEG - 434.2 ko
L’ambassadeur de France en Guinée, Bertrand Cochery
JPEG - 482.9 ko
Les démineurs français de la Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises et leurs camarades de la Section de déminage des Forces armées guinéennes
JPEG - 385.4 ko
Mise à feu
JPEG - 165.6 ko
Destruction contrôlée des munitions

Dernière modification : 26/04/2016

Haut de page