Escale de l’aviso « Enseigne de Vaisseau JACOUBET » à Freetown du 13 au 16 juillet 2012

Voir la vidéo de la réception à bord du Jacoubet :

http://www.youtube.com/my_videos_ed...

Missions

La vocation principale de l’aviso type A 69 est la lutte anti-sous-marine dans les eaux côtières.

Il assure en outre certaines missions, telles que :

* Soutien aux forces sous-marines stratégiques

* Surveillance des approches maritimes

* Service public (sauvetage, police des mers)

* Instruction à la mer

* Déploiement outre-mer

L'Aviso EV Jacoubet en mer - JPEG

Caractéristiques

* Longueur : 80,50 mètres

* Largeur : 10,30 mètres

* Tirant d’eau : 5,60 mètres

* Tirant d’air : 26 mètres

* Vitesse maximale : 24 nœuds

* Distance franchissable à 15 nœuds : 4 500 nautiques

* Déplacement : 1.175 tonnes et 1.410 tonnes à pleine charge

* Autonomie : 15 jours

Armement

* 4 missiles Exocet mer-mer 40

* 1 rampe double Simbad pour missiles Mistral

* 1 tourelle de 100 mm AA Mle 68

* 2 canons de 20 mm AA F2

* 4 mitrailleuses de 12,7 mm

* 4 tubes lance-torpilles de 550 mm L 5 mod 4

Équipage

* 7 officiers

* 58 officiers mariniers

* 24 quartiers-maîtres et matelots

Tape de bouche - JPEG

Pourquoi avoir choisi le nom de Jacoubet ?

Biographie d’André JACOUBET

Il naît à Toulouse le 6 mars 1913. Il concrétise sa vocation pour la Marine en entrant à l’École navale en 1932.

Après une affectation à Toulon à bord du contre-torpilleur Chevalier Paul suivie d’une période d’instruction au pilotage à Villacoublay, il rejoint en 1940 l’escadrille AC2 des forces maritimes du Nord en tant que pilote de chasse sur Potez 631.

Pilote ardent, plein de sang froid et de détermination, il n’hésite pas, lors d’un sévère bombardement de son terrain de stationnement le 10 mai 1940, à décoller et prendre en chasse les avions ennemis qu’il attaque seul, avec une grande témérité, déchargeant toutes ses armes et poussant son attaque à fond malgré le feu ardent de l’adversaire.

André JACOUBET trouve la mort un mois plus tard, le 17 juin 1940, en combat aérien, au-dessus du territoire de la commune de Lecaude, dans le Calvados. Il était accompagné au cours du combat de son radio, le second maître radio volant Joseph SCOUEZEC. Ils reposent tous les deux, sous une même tombe, dans l’enclos paroissial de Lecaude.

Par arrêté du 12 septembre 1940, l’enseigne de vaisseau JACOUBET est inscrit au tableau spécial pour le grade de chevalier de la Légion d’honneur pour faits de guerre, et cité à l’ordre de l’armée de mer le 17 septembre 1940.

Son nom est porté aujourd’hui par un aviso du type A 69, mis en service en 1982, une rue de Toulouse (quartier de Lardenne), ville marraine de l’aviso Enseigne de vaisseau JACOUBET, ainsi que par le centre de préparation militaire marine (PMM) de cette ville.


Pour tout savoir sur les "Aviso", voir le site de la marine nationale française : http://www.defense.gouv.fr/marine/d...

Dernière modification : 10/08/2012

Haut de page