Ebola : point de situation au 18 mai 2015

Une épidémie de fièvre hémorragique virale Ebola sévit actuellement en Guinée et en Sierra Leone. En Guinée, plus de 3 500 cas ont été enregistrés depuis le début de l’épidémie. Malgré un déclin de la virulence de l’épidémie en Guinée, tout projet de déplacement, notamment professionnel, doit continuer de faire l’objet d’un contact préalable avec l’ambassade de France en Guinée.

GUINEE

- Nouveaux cas enregistrés depuis le dernier bilan du 15 mai : 6 nouveaux cas (Dubréka 1 cas , Forécariah 3 cas, Boké 2 cas), 4 décès.

- Bilan Global : 3195 cas confirmés, 1986 décès confirmés répartis comme suit :

Conakry (534 cas, 265 décès) ; Guéckédou (269 cas, 203 décès) ; Macenta (718 cas, 475 décès) ; Dabola (8 cas, 8 décès) ; Kissidougou (100 cas, 71 décès) ; Telimélé (40 cas, 17 décès) ; Boffa (36 cas, 26 décès) ; Kouroussa (18 cas, 11 décès) ; Siguiri (26 cas, 16 décès) ; Pita (7 cas, 3 décès) ; N’Zérékoré (213 cas, 138 décès) ; Yomou (11 cas, 5 décès) ; Dubréka (128 cas, 74 décès) ; Forécariah (367 cas, 240 décès) ; Kérouané (160 cas, 97 décès) ; Coyah (234 cas, 130 décès), Dalaba (9 cas, 2 décès) ; Beyla (46 cas, 27 décès) ; Kindia (79 cas, 51 décès) ; Lola (93 cas, 66 décès) ; Boké (6 cas, 2 décès) ; Mali (5 cas, 3 décès) ; Faranah (46 cas, 31 décès) ; Kankan (31 cas, 20 décès) ; Fria (9 cas, 3 décès) ; Tougué (2 cas, 1 décès)

La carte des districts touchés communiquée par le Comité national de crise - mise à jour du 16 mai 2015
JPEG

SIERRA LEONE

- Nouveaux cas enregistrés (bilan du 16 mai) :

- Bilan global : 8601 cas confirmés, 3539 décès confirmés.

1. Veille sanitaire de l’Ambassade de France

-  L’Ambassade de France continue de suivre en temps réel l’évolution de la situation, en liaison avec le ministère guinéen de la Santé, l’OMS et les ONG présentes sur le terrain, ses partenaires européens, et, à Paris, avec le Centre de Crise du Ministère des Affaires étrangères.

2. Desserte Air France

-  La desserte par Air France est régulièrement assurée.
-  Des mesures de contrôle sanitaire sont appliquées en France (prise de température) à l’arrivée des vols en provenance des pays touchés par l’épidémie d’Ebola, dont la Guinée. Les passagers doivent également remplir une fiche de localisation qui permettra aux agents de santé publique français (INVS) de prendre contact avec eux le cas échéant.

A compter du 30 juin 2015, Air France reprendra la desserte de Freetown à raison de trois fréquences hebdomadaires

3. Conseils pratiques et recommandations

-  Ne pas se déplacer dans la zone du foyer principal de l’épidémie en Guinée forestière.
-  Ne pas manger de viande de brousse.
-  Se laver les mains fréquemment.
-  Ne pas toucher de façon prolongée des malades ayant une forte fièvre ou une gastro-entérite.
-  Quand une personne présente de la température, la conduite à tenir reste la suivante : recherche du paludisme, examen médical et surveillance pour suivre l’évolution de la maladie.

En cas de symptômes (fièvre, douleurs musculaires, etc.), vous êtes invités à prendre contact avec les services de l’ambassade de France, le centre médico-social au (+224) 656.44.87.45 (du lundi au vendredi de 08h30 à 12h00 et de 14h à 17h15 et le samedi de 09h à 12h) et au (+224) 631.35.42.10 ou (+224) 664.57.01.92 en dehors des horaires d’ouverture.

Dernière modification : 21/05/2015

Haut de page