Disparition d’Ahmed Tidjane CISSE

Ecrivain, dramaturge, poète, chroniqueur, chorégraphe, Ahmed Tidjane CISSE aura été avant tout un créateur inspiré. Reconnu internationalement avec, entre autres, les pièces de théâtre « Au nom du peuple » ou « 1789 en l’Isle de Saint-Louis du Sénégal », responsable des « Chroniques assassines » du journal satirique guinéen Le Lynx, « ATC » a également enseigné durant plus de 10 ans la danse africaine à Paris et a fait rayonner les Ballets africains de Guinée.

Diplômé de l’Université de la Sorbonne et de l’Institut politiques de Paris, Ahmed Tidjane CISSE a toujours mis son talent au service de son pays. Par deux fois député de l’Assemblée nationale de Guinée, puis membre du Conseil national de transition, ce grand ami de la France dont il avait aussi la nationalité, cet infatigable acteur de la francophonie est devenu ministre de la culture, des arts et du patrimoine historique dès janvier 2011, à l’appel du Pr Alpha CONDE, nouveau Chef de l’Etat élu, dont il était un proche depuis plusieurs décennies.

L’Ambassade de France, l’Institut français de guinée et le Centre culturel franco-guinéen s’associent au deuil de la Guinée et présentent leurs condoléances les plus attristées à sa famille, à ses proches et à l’ensemble de la communauté des arts et de la culture.

Dernière modification : 09/01/2015

Haut de page