Des démineurs français sur le champ de tir de Kindia

Des démineurs de la Sécurité Civile française effectuent un audit de la pollution du champ de tir de Kindia

A la demande des autorités guinéennes, soucieuses d’évaluer la pollution par des munitions du champ de tir de Kindia (1ère Région Militaire), la France a décidé d’envoyer une mission d’experts du bureau déminage de la Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises (DGSCGC) en Guinée.
Etat des lieux - JPEG
Les deux experts, arrivés pour 15 jours en Guinée le 22 septembre dernier, sont plus particulièrement chargés d’évaluer la nature, le volume et la localisation des munitions présentes et de proposer aux autorités guinéennes la méthode la plus adéquate pour procéder à leur destruction ultérieure car elle font courir un risque à la population environnante. Ils sont aidés dans leur mission par plusieurs militaires guinéens qui ont été formés récemment dans le domaine du déminage par les Eléments Français du Sénégal (EFS).
Rappelons qu’en juillet dernier, deux jeunes gens avaient trouvé la mort en manipulant des munitions dans le camp. C’est l’urgence de cette situation qui a incité la Guinée et la France à préparer cette mission qui rendra son rapport dans les prochaines semaines.
Conduite de l'audit sur le champ de tir - JPEG

Dernière modification : 04/05/2015

Haut de page