Coopération culturelle militaire : « le passé amène l’avenir » (V. Hugo)

Le 17 janvier 2018, à Kankan, en marge des fêtes tournantes présidée par le Professeur Alpha Condé, le ministre de la défense, Monsieur Mohamed Diané, a inauguré le musée de la 3e région militaire qui sera placée sous l’autorité du directeur général des archives et du patrimoine militaire Monsieur Séverin Théa. Le colonel Roland Briane, attaché de défense, représentait l’ambassade de France à cet événement.

Ce musée est le brillant résultat de l’investissement personnel du colonel Mohamed Diané, commandant de région qui, année après année, a patiemment réuni le fonds qui est désormais accessible au public.
À l’entrée principale, le visiteur est accueilli par une citation de Winston Churchill « Celui qui oublie le passé n’est pas digne de l’avenir »
Les collections sont articulées en trois périodes : histoire précoloniale de la Guinée, période coloniale et histoire de l’armée guinéenne depuis sa création en 1958 et présentent une riche iconographie, des armes de toutes périodes, des souvenirs personnels parmi lesquels le chapelet de Samory Touré.

La mission de défense de l’ambassade de France avait pour l’occasion installé l’exposition itinérante « la Force Noire », qui a déjà été présenté dans plusieurs préfecture depuis 2013 et qui à terme sera cédée au ministère de la défense guinéen.

Rehaussée par la fanfare de la 3e RM et par la confrérie des chasseurs, la cérémonie d’inauguration, réunissait de nombreuses autorités civiles et militaires et des étudiants de l’université de Kankan. Une visite guidée par le colonel Diané et la projection, commentée par l’attaché de défense, du film de Eric Deroo « une histoire en partage » et la « Force Noire » complétaient cette matinée culturelle.

Dans son discours inaugural du ministre a rappelé « les brillantes victoires que cette vaillante armée a remportées sur les agresseurs du 22 Novembre 1970 et sur les rebelles qui ont voulu s’imposer en 2000 aux frontières Sud du pays….et qu’en Afrique, l’armée guinéenne a participé à plusieurs missions de paix et de lutte de libération nationale parmi lesquelles on peut citer : le Congo en 1961, de 1963 à 1974 en Guinée Biseau, en Angola 1976, au Liberia en 1990, actuellement au Mali… »
En écho, dans son intervention, l’attaché de défense soulignait qu’ « un musée, une historiographie, des héros, des grandes dates structurent les traditions d’une armée, façonnent son éthique, contribuent à son moral : il ne faut pas les négliger, mais les faire vivre.
Le soldat se surpassera, en respectant les lois de la guerre, s’il sait comment ses anciens se sont surpassés dans des conditions analogues.
Le soldant se sacrifiera, pour ses camarades, pour ses chefs, pour son pays, s’il sait que son combat s’inscrit dans la tradition d’honneur de son armée ».

Le musée militaire de la 3e RM sollicite du public guinéen des dons de souvenirs historiques qui pourraient enrichir ses collections.

-  Contact : colonel Diane 620 21 88 46
-  Ouverture du musée au public les mardis et vendredis.

JPEG - 101 ko
Le musée, à l’entrée du camp Sundjata Keita à Kankan
JPEG - 118.4 ko
L’intervention de M Séverin Théa, DG des archives et du patrimoine militaire
JPEG - 147.2 ko
Cérémonial traditionnel des chasseurs
JPEG - 124.4 ko
Inauguration : le ruban est coupé
JPEG - 138.1 ko
5 Photo de famille
JPEG - 130.9 ko
Le Col Diané présente les collections
JPEG - 103.8 ko
L’ acte de création de l’armée guinéenne
JPEG - 104.2 ko
Une riche iconographie
JPEG - 116 ko
La baignoire de Samory Touré
JPEG - 105.6 ko
Le fanion du 65e régiment de tirailleurs sénégalais (RTS)
JPEG - 119.2 ko
Les étudiants en histoire pendant la projection des films
JPEG - 94.1 ko
La veille, projection privée du film « une Histoire en partage » de E Deroo
JPEG - 114.7 ko
La veille, M Dinaé visite l’exposition « la Force Noire »
JPEG - 157.4 ko
La Citroën Traction de l’automobile club des officiers de l’AOF

Dernière modification : 29/01/2018

Haut de page