Cérémonie de signature de la convention AFD/FERC

MONSIEUR LE MINISTRE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN,
MONSIEUR LE MINISTRE DES MINES ET DE LA GEOLOGIE,
MONSIEUR L’AMBASSADEUR DE FRANCE,
MESDAMES ET MESSIEURS,

DEPUIS PLUSIEURS ANNEES, LA FRANCE FINANCE LES FONDS D’ETUDES ET DE PREPARATION DE PROJETS A TRAVERS DES DONS MIS EN ŒUVRE PAR L’AFD.

LE DERNIER EN DATE QUI PORTE LE NUMERO SEPT A BENEFICIE EN 2002 D’UN FINANCEMENT SUR DON D’UN MILLION D’EUROS (5 MILLIARDS DE FRANCS GUINEENS AU COURS ACTUEL).

IL EST AUJOURD’HUI ENTIEREMENT ENGAGE.

CES DONS FRANÇAIS ONT PERMIS A L’AFD DE FINANCER PLUSIEURS ETUDES PREPARATOIRES A LA MISE EN ŒUVRE DE PROJETS.

PARMI CEUX QUI ONT PU SE CONCRETISER CES DERNIERES ANNEES, JE
CITERAI :

-  LA LIQUIDATION FINANCIERE DU CREDIT MUTUEL DE GUINEE PAR DON DE LA FRANCE DE 6.700.000 €,

-  L’APPUI AU CREDIT RURAL DE GUINEE AVEC UN DON 5.000.000 €,

-  LE LOT N°1 DE LA ROUTE URBAINE TOMBO-GBESSIA A CONAKRY AVEC UNE SUBVENTION DE LA FRANCE DE 9.000.000 €,

-  LE PROJET DE DEVELOPPEMENT DE LA RIZICULTURE IRRIGUEE EN GUINEE MARITIME FINANCE PAR UN DON DE LA FRANCE DE 5.800.000 €,

-  LE PROJET RIZ-BASSE-GUINEE AVEC UNE NOUVELLE SUBVENTION DE LA FRANCE DE 9.000.000 €, QUE NOUS VOUS PROPOSONS, M. LE MINISTRE DE SIGNER EGALEMENT.

SUR CES CINQ EXEMPLES, C’EST PLUS DE 35 MILLIONS D’EUROS (175 MILLIARDS DE FRANCS GUINEENS) ENGAGES SUR DON PAR LA FRANCE EN FAVEUR DE LA GUINEE.

LES FONDS D’ETUDES ONT EGALEMENT PERMIS DE FINANCER LES ETUDES TECHNIQUES DETAILLEES POUR LA « REHABILITATION DES PONTS REVETUS » ET LA « REHABILITATION DU PONT SUR LA RIVIERE KAAKA » QUI DEVRAIENT ETRE EXPLOITEES PAR LA DELEGATION DE LA COMMISSION EUROPEENNE POUR REALISER CES PROJETS SUR FINANCEMENTS DU FED.
AFIN DE CONTINUER A DISPOSER D’UN OUTIL PERMETTANT DE PREPARER LES FUTURS PROJETS INDENTIFIES CONJOINTEMENT PAR LA GUINEE ET LA FRANCE DANS LE DOCUMENT CADRE DE PARTENARIAT SIGNE EN MAI 2006, LA FRANCE A TRAVERS L’AFD CONSENT AUJOURD’HUI UN NOUVEAU DON A LA GUINEE DE 750.000,00 EUROS (UN PEU MOINS DE 4 MILLIARDS DE FRANCS GUINEENS).

CETTE SUBVENTION EST DESTINEE A DOTER LE FONDS D’EXPERTISE ET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES QUI REMPLACE DESORMAIS L’ANCIEN FONDS D’ETUDES ET DE PREPARATION DE PROJETS.

CE FONDS D’EXPERTISE EST APPELE A FINANCER PRIORITAIREMENT :

1/ DES ETUDES OU EXPERTISES D’IDENTIFICATION, DE FAISABILITE DE PROJETS, DES ETUDES SECTORIELLES OU INSTITUTIONNELLES EN AMONT DE L’OCTROI DE NOUVEAUX CONCOURS DE L’AFD,

2/ UNE ASSISTANCE TECHNIQUE EN REPONSE A LA REQUETE DU DEPARTEMENT DES MINES ET DE LA GEOLOGIE QUI SOUHAITE CONTINUER A BENEFICIER D’UNE EXPERTISE INTERNATIONALE RESIDENTE.
JE RAPPELLE QUE CE DEPARTMENT BENEFIAIT DE L’APPUI D’UN EXPERT DETACHE PAR LE BUREAU « BRGM » JUSQU’A MI 2005, SUR FINANCEMENT DU MINISTERE FRANÇAIS DES AFFAIRES ETRANGERES.

DANS LE CONTEXTE MINIER QUI CARACTERISE LA GUINEE (AVEC LA DYNAMISATION DES PROJETS D’INDUSTRIALISATION, L’ADHESION A L’INITIATIVE ITIE) ET EN RAISON DES ENJEUX MAJEURS DE GOUVERNANCE ET D’IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX ET SOCIAUX LIES A CES PROJETS, L’AFD ET LA BANQUE MONDIALE APPORTENT LEUR APPUI AU RENFORCEMENT DES CAPACITES INSTITUTIONNELLES DU DEPARTEMENT DES MINES.

NOUS ESPERONS AINSI AIDER LES AUTORITES A INTEGRER ET VALORISER CES ENJEUX ET PROMOUVOIR LE DEVELOPPEMENT DURABLE DE LA GUINEE DANS LE CADRE DES FUTURS PROJETS MINIERS.

AVEC CE NOUVEAU DON, LA FRANCE MONTRE SA VOLONTE, MONSIEUR LE MINISTRE, D’APPUYER LES ACTIONS DE CE GOUVERNEMENT POUR AMELIORER LE CADRE DE GOUVERNANCE PUBLIQUE ET DE PREPARER DANS DE BONNES CONDITIONS LES PROCHAINS PROJETS FINANCES PAR L’AGENCE.

JE VOUS REMERCIE.

Dernière modification : 16/05/2008

Haut de page