CTE additionnels : reconnaissances sur les sites de Kérouané et de Beyla

La France, après le Centre de Traitement Ebola de Macenta (CTE-Macenta), apportera un concours supplémentaire en assurant l’équipement de deux Centres de traitement Ebola.

Pour atteindre cet objectif, une mission d’expertise, de reconnaissance et d’évaluation, composée de quatre personnels de la Sécurité civile et d’un expert du ministère de la défense dans le domaine de l’infrastructure, est présente en Guinée à compter du 25 octobre 2014. Sous le commandement du lieutenant-colonel Philippe Brugère, chef de corps de l’UISSC-7 de Brignoles (Unité d’instruction et d’intervention de la sécurité civile), la mission s’est rendue sur les sites de Kérouané (région de Kanakan) et de Beyla (Guinée forestière). Elle y a évalué les conditions logistiques et sécuritaires de l’opération.

Le bac de Kérouané
JPEG

Sur le site du futur CTE-Kérouané, avec l’équipe du Programme Alimentaire Mondial
JPEG

Dernière modification : 11/11/2014

Haut de page