Avec l’ONG Wafrica Guinée, l’ambassade de France en Guinée soutient l’autonomisation des femmes et l’éducation des jeunes filles à Coyah.

Après plus d’un an d’efforts, 15 femmes et 15 jeunes filles de l’agglomération de Coyah se sont vues remettre, lors d’une cérémonie, des diplômes d’aptitude en langue française délivrée par l’Institut français de Guinée.

Ces femmes et jeunes filles ont suivi un programme mis en œuvre par l’ONG Wafrica Guinée (www.wafrica.ong) et financé par l’ambassade de France en Guinée.

Ce programme de cours et de formations s’est déroulé dans la Maison Digitale de Coyah, un centre de ressources numériques équipé par la Fondation Orange et l’ONG Sarinka.

La Maison Digitale a été mise en place pour être un centre d’apprentissage numérique ayant pour objectif de contribuer à l’autonomisation des femmes et à l’éducation des jeunes filles à Coyah.

Il s’est agi, pendant un cycle d’une année, de développer, d’une part, les capacités de gestion du quotidien et les compétences de gestion d’activités économiques de 15 femmes et, d’autre part, les aptitudes scolaires de 15 jeunes filles scolarisées par la formation au numérique et par le numérique.

Plusieurs intervenants ont été mobilisés dans cette optique, dont ceux de l’Institut français de Guinée qui sont intervenus pour la partie linguistique.

Le programme, conçu et mis en œuvre par l’ONG Wafrica Guinée, a, en outre, permis d’outiller et sensibiliser les femmes et filles sur la santé de la reproduction et la planification familiale, les violences basées sur le genre et les droits à la santé et l’éducation.

Il visait aussi à les aider à améliorer leur estime et confiance en elles, leurs capacités de prise de parole en public, ainsi que leur maîtrise du français.

Dernière modification : 25/03/2019

Haut de page