Attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo : hommage national

A la suite de l’attentat perpétré le mercredi 7 janvier à Charlie Hebdo, lors duquel au moins 12 personnes ont été tuées, François Hollande s’est rendu sur place et a dénoncé un acte d’une exceptionnelle barbarie.

Il a annoncé le relèvement du plan Vigipirate à son niveau le plus élevé en Ile de France. Une réunion avec les ministres directement concernés a été organisée le 7 janvier à 14h à l’Élysée.

Le président de la République a déclaré qu’ « aucun acte barbare ne saura jamais éteindre la liberté de la presse. Nous sommes un pays uni qui saura réagir et faire bloc ». Il s’est adressé à la Nation le 7 janvier à 20h.

Le jeudi 8 janvier, journée de deuil national, un moment de recueillement a été observé à midi (11 h. en Guinée) dans tous les services publics. Tous les drapeaux du pays seront en berne pendant trois jours.

L’Ambassade de France en Guinée et en Sierra Léone remercie l’ensemble de ses partenaires, organisations des droits de l’Homme et des médias notamment, pour leurs témoignages de sympathie.

Un registre de condoléances est ouvert à l’Ambassade jusqu’au 16 janvier inclus.

Lire l’allocution du Président de la République à la suite de l’attentat au siège de Charlie Hebdo

Dernière modification : 09/01/2015

Haut de page