Appui de l’ambassade de France en Guinée au projet RECOR II dans le cadre du renforcement du français de l’administration publique auprès de la Cour des comptes de Guinée.

M. Laurent Favier, chargé d’affaires à l’ambassade de France en Guinée, a remis une certification de français de l’Administration publique (FAD) à chacun des dix-huit magistrats financiers de la Cour des comptes, en présence de M. Mohamed Diaré, Premier Président de la Cour, et du Dr. Fofana, ministre conseiller à la Présidence chargé des relations avec les Institutions républicaines.

JPEG

Expertise France a souhaité, avec le concours du Centre de langue de l’Institut français, appuyer un travail de clarification du langage administratif afin que soit proposé, à l’attention du public, des rapports de la Cour des comptes à la fois plus limpides et plus qualifiants. Les résultats de la formation montrent que l’objectif a été atteint puisque les deux tiers des stagiaires ont obtenu une note supérieure à la moyenne.

JPEG

L‘amélioration de la pratique rédactionnelle poursuit un objectif qui n’est pas uniquement linguistique. Changer les habitudes langagières d’une administration revient à installer de nouvelles pratiques déontologiques. La clarification du langage administratif est un moyen puissant de rappeler la mission de service public et les règles d’une bonne gouvernance administrative. Qu’il s’agisse de promouvoir le rôle des femmes dans l’administration publique, de gagner en transparence et professionnalisme, ou de garantir l’état de droit, on ne saurait négliger le rôle de la langue et du style.

Dernière modification : 10/08/2018

Haut de page