Appui à la lutte contre le trafic de cocaïne en Afrique de l’Ouest

L’atelier régional ALCAO (Appui à la lutte contre le trafic de cocaïne en Afrique de l’Ouest) s’est tenu du 3 au 5 juin 2014 à l’hôtel MILLENIUM Suites à CONAKRY.

JPEG

Etaient présents à la cérémonie d’ouverture Monsieur El Hadj Madifing DIANE, Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Monsieur Frédéric LEPEZ, Premier Conseiller de l’Ambassade de France, Monsieur Lamine FOFANA, Conseiller Spécial du Président de la République en matière de Justice, Monsieur Sékou Mohamed DIAKITE, Secrétaire Général Adjoint Chargé des services Spéciaux, de la Lutte contre les Stupéfiants et le Crime Organisé, Son Excellence Youssouf DIARRASSOUBA, Ambassadeur de Côte d’Ivoire, Son Excellence Léopold DIOUF, Ambassadeur du Sénégal, Son Excellence Aladje Braima EMBALO, Ambassadeur de Guinée Bissau.

JPEG

Doté d’un budget de 1,6 million d’euros, le programme de coopération sous-régionale ALCAO est financé par le Fonds de solidarité prioritaire du ministère des Affaires étrangères français. Le programme ALCAO est coordonné depuis Conakry par un expert technique placé auprès de l’Office Central Anti-Drogue (OCAD). Il apporte un soutien à huit pays : Guinée, Bénin, Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, Mauritanie, Sénégal et Togo. Les délégations comprenaient des députés, des magistrats, et des conseillers ministériels.

JPEG

Le thème de l’atelier portait sur « l’harmonisation de la législation » ainsi que sur « l’entraide pénale et judiciaire ».

Dernière modification : 03/11/2014

Haut de page