25 - Sept millions d’Euros d’aide budgétaire à l’éducation

Le Ministre d’Etat Chargé de l’Economie et des Finances, Monsieur Kerfalla YANSANE, le Directeur de l’Agence Française de Développement en Guinée, Monsieur Yazid BENSAÏD, et l’Ambassadeur de France, Monsieur Bertrand COCHERY, ont procédé, le 30 juillet 2013, à la signature de la Convention sur l’Aide Budgétaire de Sept (7) millions d’euros dédiée au Secteur de l’Education (Enseignement Pré-Universitaire).

Les quatre signataires - JPEG

Le communiqué de presse

Cérémonie de signature de la Convention sur l’Aide Budgétaire à l’Education sur fonds C2D

Communiqué de presse

Conakry le 30 juillet

Le Ministre d’Etat Chargé de l’Economie et des Finances, Monsieur Kerfalla YANSANE, Représentant le Gouvernement Guinéen, le Directeur de l’Agence Française de Développement en Guinée, Monsieur Yazid BENSAÏD, et l’Ambassadeur de France en Guinée, Monsieur Bertrand COCHERY, ont procédé, ce 30 juillet 2013, à la signature de la Convention sur l’Aide Budgétaire de Sept (7) millions d’euros dédiée au Secteur de l’Education (Enseignement Pré-Universitaire).

Cette signature fait suite à la signature du Contrat de désendettement et de développement (C2D) le 24 juin dernier entre la République Française et la République de Guinée, qui avait défini le cadre général de la mise en œuvre de la première tranche de l’effort bilatéral additionnel de la France envers la Guinée, après l’atteinte du Point d’Achèvement de l’initiative PPTE, relatif aux créances françaises d’Aide au développement, pour un montant de 75 millions d’euros.

Il s’agit de la première Convention d’affectation signée sur fonds C2D.

Cette Aide Budgétaire permettra de financer partiellement le Budget 2013 du Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire (MEPU) à hauteur de Sept (7) millions d’euros. Le choix de ce Secteur pour recevoir cette Aide Budgétaire confirme la volonté du Gouvernement Guinéen de faire de « l’Education de base » une priorité.

Cette Aide contribuera à cet objectif en finançant des activités à fort impact immédiat pour la jeunesse guinéenne : seront éligibles les dépenses d’examen de fin d’année et de la rentrée scolaire 2013, la réhabilitation des établissements d’enseignement sinistrés et la formation des enseignants, entre autres.

Le décaissement de cette Aide sera effectué en deux tranches, de 4 et 3 millions d’euros, respectivement, la première devant intervenir dans les tous prochains jours, la seconde étant conditionnée à un taux d’exécution satisfaisant de la première tranche./.

Les participants à la cérémonie de sigarture

Echange de parapheurs - JPEG
Outre le Ministre de l’Economie et des Finances, le Directeur de l’AFD et l’ambassadeur de France, le ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire - Docteur Ibrahima Kourouma - et le ministre de l’Emploi, de l’enseignement technique et de la Formation professionnelle - Damatang Albert Camara - on notait la présence du représentant du FMI, de la société civile et des cadres du ministère de l’Economie et des finances..

Comme l’ont rappelé l’ambassadeur de France et le ministre de l’Economie et des Finances dans leurs interventions, un comité de suivi, composé de 9 membres sera mis en place pour s’assurer de la bonne destination des fonds.
Ce Comité sera composé de 3 représentants du Gouvernement, de 3 représentants de l’ambassade de France et de 3 représentants de la société civile.

Société civile, Patrimoine, Budget - JPEG

Cadres du ministère - JPEG

Dernière modification : 10/11/2014

Haut de page