1ère édition du Festival "Théâtre et Francophonie pour la Jeunesse".

L’Institut français de Guinée a décidé de célébrer la Francophonie dès ce début du mois de mars avec le Festival "Théâtre et Francophonie pour la Jeunesse" qui s’est tenu les 9-10 et 11 mars au CCFG grâce à une collaboration fructueuse avec l’association Drameducation, dont le concept "10 sur 10" fait le tour du monde.

Chaque année l’association publie un recueil de 10 pièces courtes d’auteurs contemporains issus des quatre coins de la Francophonie, une belle manière de mettre en avant l’écriture francophone d’aujourd’hui et de permettre à des apprenants de français de tous âges de monter des pièces qui leur parlent.

Dans le projet Guinée, 10 collèges-lycées des différentes communes de Conakry, publics et privés, ont répondu présents pour l’aventure : leurs professeurs de français ont reçu des formations spécifiques et chaque établissement a bénéficié de l’aide d’un professionnel du théâtre guinéen pour les accompagner dans la mise en scène. Le résultat sur le plateau s’est révélé au-delà des attentes et la ferveur des spectateurs, environ 950 adolescents, parents et accompagnateurs, a su accompagner les différentes troupes qui ont joué des pièces d’Emmanuelle Delle Piane (venue pour l’occasion), Sufo Sufo, Thierry Simon, Eva Bondon... sans oublier la Canadienne Isabelle Hubert qui a tenu un atelier-lecture spécifique le mercredi, avec les comédiens, devant plus de 50 élèves.

Durant le festival se sont déroulés au total plus de 80 ateliers, animés par l’équipe de Draméducation et par l’association guinéenne des écrivains de littérature de jeunesse ; citons également les conférences d’Aboubakar Sylla du Club littéraire du CCFG et l’investissement des comédiens partenaires de l’événement, qui se sont livrés tous les après-midi à des lectures.

Les libraires et éditeurs étaient aussi au rendez-vous : au total ce sont 1500 chèques-lire qui auront été distribués aux participants et à leurs professeurs, grâce à l’aide la Délégation Wallonie-Bruxelles. La Bicigui et la société Bonagui ont également apporté leur soutien à cette première et nous les en remercions chaleureusement.

L’association guinéenne des professeurs de français, qui a fourni un accompagnement logistique durant ces trois jours, bénéficie actuellement d’une formation théâtre avec Drameducation... pour que peut-être l’aventure continue l’année prochaine !

Dernière modification : 13/03/2020

Haut de page