15 millions d’euros d’aide au développement pour la Guinée

Le troisième acte du Programme d’appui aux communautés villageoises (PACV), a été signé ce jeudi 9 avril à Conakry. Le PACV est un projet initié il y a 13 ans, qui a pour but de réduire la pauvreté et les inégalités par l’amélioration des services fournis à la population.

de dr. à g. : le directeur de l’AFD, Yazid Bensaïd ; le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, Boureima Condé ; l’Ambassadeur de France, Bertrand Cochery ; le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Diaré ; le délégué de l’Union européenne, Gerardus Gielen ; l’Ambassadeur d’Allemagne, Hartmut Krauser
JPEG

Cette dotation de 15 millions d’euros (120 milliards de GNF) constitue la troisième et dernière phase du projet. Elle vise à consolider et pérenniser les acquis du PACV par la mise en place d’un dispositif national de financement et d’accompagnement technique des collectivités locales.

JPEG

Depuis le démarrage de ce programme, 60 millions d’euros ont été donnés par les partenaires au développement (Fonds international de développement de l’agriculture, Banque mondiale et Agence française de développement). Le financement par la Guinée de la décentralisation et du développement local, au moyen d’outils financiers adaptés, constitue désormais l’un des enjeux majeurs des prochaines années.

JPEG

Un important plan d’action pour la mise en œuvre de la coopération a également été signé entre l’Union européenne et la Guinée à cette même occasion.

Pour consulter la fiche projet PACV de l’Agence française de développement

Dernière modification : 09/04/2015

Haut de page